À Saint-Brieuc, Emmanuel Macron prononce le mot dévolution mais esquive le sujet de la réunification

Dépêche publié le 3/04/19 15:19 dans Politique par Philippe Argouarch pour ABP
Le Président

Il y a deux mots interdits dans le langage politique français : dévolution et fédéralisme. Aujourd'hui devant un millier de maires bretons rassemblés à Saint-Brieuc dont certains élus de Loire-Atlantique, le Président de la république, Emmanuel Macron, a déclaré en fin de discours. "Je suis favorable à la dévolution". Le mot a même été prononcé deux fois. Il a d'autre part confirmé que la réforme constitutionnelle donnerait aux régions le droit à la différentiation et à l'expérimentation.

Oui, le dossier qui lui a été remis contient une demande de réunification des cinq départements bretons dans une même région administrative mais dans son discours en réponse aux tables rondes, le sujet a été esquivé. ■


Vos commentaires :
yann D
Mercredi 22 mai 2019
Une courte apparition de cet article sur le Figaro internet. Vite écarté.
L'union fait la force : une unité d'action Bretagne, Corse, Alsace... devient sans doute indispensable. Au moins à titre d'essai.

Jakez Lhéritier
Mercredi 22 mai 2019
Quels sont les élus de Loire Atlantique qui étaient à St Brieuc.

Demain il sera en Corse,On va voir.

Union ,actions,élections municipales 2020 à préparer.


Léon-Paul Creton
Mercredi 22 mai 2019
Simplement ...il fallait l'y obliger!

Kristof Bourdelier
Mercredi 22 mai 2019
yann D #unite d'action - Oui, c'est une bonne idee:') D'autant plus que Corse comme Alsace sont en Collectivite Territoriale Unique(en 2021 pour l'Alsace) - et la Bretagne est seulement en ... rien:') Jakez Lheritier - #Loire-Atlantique(et Marches de Bretagne+Fresne-Ingrandes, soit 10 communes de plus): Savoir qui etaient les elus presents importe peu:') Ce qui importe, a mon avis, est plutot de savoir combien ils etaient:') Quant aux Municipales, c'est encore loin:') Plus pres de nous, il y a les Europeennes et la liste "Jadot/R&PS" - au moins un elu Corse et un elu Breton ont un siege a Bruxelles si les gens font un (vrai) vote utile #"decentralisation #changement climatique

AFB-EKB
Mercredi 22 mai 2019
La direction provisoire de " Pour une Bretagne majeure / Evit Emrenerez Breizh" avait envoyé , accompagné de son manifeste , une demande d'entrevue :
à Dominique CAP , président des maires de "Bretagne croupion".
au Président de la région B4.
à Macron.
Aucune réponse à ce jour. Il est donc parfaitement clair qu'il faudra se contenter de mesurettes cosmétiques et de belles paroles d'enfumage.
A nous d'en tirer les conclusions d'action.

Dr LE MEE / Président AFB-EKB.


Iffig Cochevelou
Mercredi 22 mai 2019
On tourne en rond : je ne vois pas pourquoi Macron parlerait de la réunification dans la mesure ou les "grands élus", Sénateur, députés, conseillers départementaux, maires des principales villes du 44 y sont opposés, ou du moins refusent de se mouiller. Tant que les électeurs ne réagiront pas sur la question , je ne vois pas comment les choses pourraient évoluer

Jakez Lheritier
Mercredi 22 mai 2019
@ Kristoff:
Il est important pour nous de Loire Atlantique de connaitre le nom des élus du 44 présents (leur "couleurs poilitiques"
le Prdt du cd 44 P Grosvalet était il là ,invité,...?

Européennes: On a bien lu pour la liste EELV/RPS:
mais avant de prendre position et de voter, je renouvelle la question:
l'UDB,RPS concernant la réunification de la Bretagne ,entr'autres,ont ils obtenu des engagements concrets et pas encore des promesses?
D'autres listes vont peut être faire des promesses bretonnes aussi?Un miracle...?
Ne pas voter les "yeux fermés"

Désolé :mais les municipales se préparent en ce moment et le maximum de bretonnes et bretons doivent s'y impliquer.Des villes cherchent des candidats au CM et pour être maire.....?

@Bretagne majeure:
A quand les mises en place de comités locaux par BRO et l'annonce officielle de lancement plus détaillée?


AFB-EKB
Mercredi 22 mai 2019
@]Jakez

L'actuelle direction provisoire (parceque ne demande qu'à ètre étoffée) comporte 9 menbres dont une personne du Bro Sant Nazer. Elle se réunira à nouveau à Carhaix le 13 avril prochain; Avis aux amateurs.

Dr LE MEE


Kristof Bourdelier
Mercredi 22 mai 2019
Jakez Lheritier Je suis moi-meme originaire de Loire-Atlantique:') J'aimerais bien savoir moi aussi, a vrai dire:') Seulement, et comme le dit Iffig Cochevelou, il est important que les electeurs du 44 qui le souhaitent votent "Breton" surtout, aux Europeennes ou aux Municipales, peu importe finalement:') Plus les Bretons(= habitants de la Bretagne B5)voteront pour des gens qui defendent leurs interets(a l'image de ce qui se passe en Catalogne, en Corse ou en Ecosse, pour ne citer que ceux-la), plus les opportunites se presenteront:') A defaut, rien ne se passera:') Et effectivement, pourquoi se passerait-il quelque chose si les habitants de la Bretagne continuent a voter pour des partis qui n'ont que faire de la Bretagne? #Grosvalet: Bonne question:') Mais je crois que vous comme moi avons la reponse a cette question:') Personnellement, j'aimerais beaucoup avoir tort;') #UDB/RPS: On peut se poser des questions et c'est tout a fait normal et souhaitable(yeux fermes-tout a fait d'accord avec vous):') Pour autant, existe-t-il d'autres listes qui proposent quelque chose en matiere de lutte contre le changement climatique d'une part et en matiere de pouvoirs devolus aux nations tels que la Bretagne et la Corse? Je ne pense pas:') #miracle: Feiz ha Breiz(h);') #Ar Falz(?): Que signifie "BRO"? #municipales 2020: Que faut-il faire pour se presenter comme maire, au passage?

Emilie Le Berre
Mercredi 22 mai 2019
Macroñ est un communiquant, il dit ce que vous avez envie d'entendre. Ce n'est que de la communication, des mots, de l'enfummage.
Inutile de sauter comme des cabris à l'évocation de dévolution. Cela restera sans suite. Nous perdons notre temps.

Luigi Barsagli
Mercredi 22 mai 2019
Macron enfume, mais honnêtement pourquoi s'aventurerait-il sur le terrain de la Loire-Atlantique alors que rien de ce qui se passe là-bas va dans le sens d'un rapprochement breton ?

Le Martinico-Breton
Mercredi 22 mai 2019
Sans vouloir faire le rabat-joie le retour du 44 en Région Bretagne ne se fera pas par nous élus où beaucoup font passer leurs intérêts personnels en premier. Quant au peuple breton je ne sens pas vraiment d'implication sur le sujet contrairement aux Corses.

En l'état le 44 risque d'être définitivement assimilé dans les PDL d'ici quelques décennies.

Selon moi le champ d'action serait, si cela est légalement possible, de faire pression sur l'Europe (La justice française faut oublier, car les dés sont pipés d'avance) sur le déni de démocratie sur la 105 000 signatures de la pétition afin d'obliger l'État à agir.


Pierre Robes
Mercredi 22 mai 2019
il y a un malentendu de consonne ce n'est pas dévolution mais révolution.

Il est entendu par les Gilets Jaunes qui l'ont commencée.

Toutes ces conférences Macronesque n'ont que pour but de noyer les revendications des GJ et faire campagne, aux frais de l'État, pour son parti aux Européennes, voir à la recherche de Maires Macron-compatibles pour 2020.


Touzalin jean-Paul
Mercredi 22 mai 2019
Qu'ils étaient beaux tous ces maires sagement assis, bien alignés, avec les trois couleurs en bandoulière !
Quoi? il y en avait du 44? je croyais que c'était des maires (900?) de la région amputée qui avaient invité le président?
Mais si ... ce serait intéressant de connaître le nom de leurs communes et d'aller voir si le Gwenn ha du y flotte quelque part.

Jacques
Mercredi 22 mai 2019
Tous ces rubans tricolores (pour rappel : les couleurs de Paris et du pouvoir centralisé par la personne du roi) cela fait un peu secte, non?

Le gourou au centre et les adeptes statufiés...

Je n'ai pas le souvenir d'une telle pratique hors des frontières de l'Hexagone...
Sauf régimes particuliers : Corée du Nord, Irak au temps de Saddam, URSS, congrès du PC chinois...

(Certes, il y a eu en ouverture un cercle celtique... mais les régimes ''particuliers'' eux aussi sont friands de spectacles traditionnelles avant la soupe à la grimace...)

Félicitation à Madame le Maire de Pontivy qui très simplement évoque le mot ''Bretagne à 5''...
Étrangement elle n'a pas été fusillée, ni accusée de communautarisme, ni rien... preuve que dire les choses simplement et tranquillement mais avec conviction car légitime est possible.... Et preuve que l'un des grands problèmes des Bretons/Élus est avant tout l'autocensure... (1 maire sur 400, une femme, preuve s'il en faut que ce n'est pas les ''.e.s'' de l'écriture inclusive si chère au mouvement breton qui fait traditionnellement l'égalité en Bretagne...)

Voir la carte B4 dans la présentation... Qui peut croire que la France aurait envoyé ses chars si la carte avait été B5... au pire Macron aurait souligné le point mais aurait été en mal de le critiquer... (et du fait, où est la logique argumentaire de discourir sur le ''maillage territorial breton'' quand 1/3 est absent...)

De nos jours, le plus grand problème des Bretons n'est pas la République ni Macron...!
NON, le plus grand problème des Bretons est notre autocensure identitaire et démocratique du fait que notre incapacité à assumer d'avoir une identité réelle en écart de l'identité officielle.

En effet, les Bretons comme les Français savent parfaitement que les Bretons ne partagent pas l'identité officielle: basée sur l'identité franc/française/latine en grand partie lessivée par idéologie Républicaine qui se veut comme une identité transposable/universelle.

Alors qu'il suffirait simplement de dire : NOUS sommes BRETON, NOUS souhaitons notre DEMOCRATIE (c'est à dire : qu'en Bretagne, la volonté des habitants est prioritaire sur des institutions hors de nos frontières, que NOS interdépendances ne peuvent être qu'un fait souhaité et révocable).

Que répondrait Macron à cela?
Simple RIEN!
RIEN, parce que les Bretons sont bien plus européens que lui (et notre histoire le prouve), RIEN car de toujours les Bretons ont tissés des liens avec le monde (et notre histoire le prouve), RIEN car les Bretons n'ont jamais eu d'agressivité envers les autres peuples (et notre histoire le prouve)...

Au plus pourrait-il nous reprocher de ne pas nous considérer comme ''Français''...!
OUI mais Macron, comme tous les Français, sait parfaitement que les Bretons ne sont PAS Français... (pas plus que les Algériens, Vietnamiens ou les Sénégalais... malgré les phantasmes universels et coloniaux d'une histoire récente...)

SAUF QUE comme évoqué, ce sont les Bretons qui n'assument pas de ne pas être Français...!
Le problème est là!

D'où ce florilège d'écharpes tricolores, ce chant sans conviction de la Marseillaise, cette incapacité à parler Démocratie et donc réunification avec ses 105 000 signatures misent à la corbeille...!!!

Et TOUT est comme cela en Bretagne : nos élus, les entreprises, le mouvement breton (la difficulté à enseigner l'histoire et nos traditions), même les partis politiques prétendument ''breton'' (l'exemple de l'UDB au-travers des 50 dernières années est a lui seul la synthèse dramatique de la démonstration).

En fait, le triste spectacle du mouvement breton (culturel et politique) est suffisamment dissuasif pour le reste de la population... (des nouvelles du ''grand espoir'' soulevé par Ar Falz???)

=>Les Bretons... pour être eux-mêmes tentent désespérément de prouver qu'ils sont autre chose...!!!
(sur les 7 milliards d'être humains, on en trouvera peu pour comprendre cette logique...)

Quand à Macron, c'est un communicant professionnel... et communiquer face à des gens qui n'assument pas leur propre identité et leur propre droit à la démocratie... Au-moins, il a pu se reposer un peu...!
(Pourquoi le lui reprocher?)

=>La solution ???
Simple... : assumer ce que l'on EST et respecter le droit historique des Bretons à la Démocratie...
Mais cela ne fonctionne que lorsque le volume de personnes qui assument leur identité et respectent leur Démocratie devient significatif (> 20% de la population donnée)...

Or même au sein du mouvement breton et malgré 60 ans d'échec, la chose est loin d'être entendue...


Léon-Paul Creton
Mercredi 22 mai 2019
Kristof Bourdelier, votre question concernant "BRO" (mot breton) ne trouvant pas preneur, en un mot je vous donne sa traduction en langue ordinaire et vulgaire, qui est :"PAYS".

Exemple: BRO GOZ AN TADOÙ, (Pays vieux de nos pères ou Vieux Pays de nos Aïeux). BREIZH étant composé de plusieurs BRO, que des partis ou des associations utilisent pour leur organisation, leurs actions politiques et/ou culturelles.

BRO K/Gernev (Pays de Cornouaille),BRO an Oriant (Pays de Lorient, BRO Gwened (Pays de Vannes), BRO Naoned (Pays de Nantes), ect...etc...


Loïc.L
Mercredi 22 mai 2019
S'il esquive la question de la réunification, c'est qu'il n'y a pas une véritable intention de laisser la Bretagne être ce qu'elle doit être: réunifiée et (au minimum) autonome. Le fait de parler de dévolution ne sert qu'à lâcher un peu de lest pendant une période le président en a un peu l'obligation vu les évènements ; mais il ne faut pas s'y tromper, l'état aura toujours l'intention de laisser le minimum. Ne pas réunifiée la Bretagne c'est enlever 30% de son économie. Quel état dans le monde accepterait ça? Aucun. La France devrait comprendre que réunifier la Bretagne et la rendre autonome serait s'assurer de la garder au sein de la France, tandis que freiner n'entraîne qu'une chose: la résistance, dont l'aboutissement ne pourra être que l'indépendance. Sinon pour ma part l'autonomie ou l'indépendance les deux me vont. Mais c'est maintenant qu'il faut pousser encore plus. Il va falloir les forcer. La seule chose qui compte maintenant c'est une unification de l'action politique bretonne. Une fois fait, rien mais rien du tout n'empêchera la Bretagne d'être elle même. Et en plus elle aura l'appui de ses nations soeurs.

Kristof Bourdelier
Mercredi 22 mai 2019
Leon-Paul Creton: Mont mat a ra ganeoc'h?:') Je vous remercie pour votre reponse:') Je sais ce que signifie *Bro* et je vous remercie neanmoins pour votre brillante explication:') Je pensais que le mot etait utilise comme un acronyme, ici:') Merci a vous encore une fois et bonne journee a vous:') A galon,

Écrire un commentaire :

Combien font 2 multiplié par 2 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.