Colloque Keltia : Centres et limites sacrés chez les Celtes

Communiqué de presse publié le 9/09/20 13:14 dans par pour La+Mission+bretonne"> La Mission bretonne

Un colloque avec des mesures exceptionnelles.

Le coronavirus, après avoir provoqué l’annulation des festivals printaniers et estivaliers, si nécessaires à l’expression de notre culture mais également à notre magazine, aura bien failli nous contraindre également à ne pas pouvoir organiser notre colloque annuel consacré aux divers aspects de la religion celtique.

Celui-ci est pourtant devenu un événement très attendu où la qualité des orateurs comme des animations n’a d’égale que la fidélité d’un public très motivé par les thématiques de ces rendez-vous incontournables.

2020, avec son cortège de problèmes, aurait pu provoquer l’interruption de ce processus engagé voici six ans. Ce ne sera pas le cas.

Bien entendu, le maintien du colloque de Keltia impose des règles sanitaires strictes, de nature à en modifier l’organisation. Toutes les précautions (distanciation, port du masque, gestes barrières, etc.) seront donc prises.

C’est ainsi qu’au lieu des deux-cents personnes qui fréquentent habituellement les colloques, seules environ quarante seront admises cette année, de manière à respecter les consignes sanitaires. De même, le banquet n’aura pas lieu.

Le colloque ne commencera pas à 10h du matin comme d’habitude mais à 13h30. De la sorte, c’est l’après-midi que les conférences auront lieu. Des boissons celtiques seront servies en salle lors des pauses, mais l’accès au bar ne sera pas possible. Enfin, les stands de livres et objets d’artisanat celtes seront bien là, proposant au public ce qu’il ne peut trouver ailleurs, mais disposés différemment que les autres années. Nous pourrons par ailleurs prolonger la rencontre pour les personnes qui le désireraient.

Grâce à ces mesures, nous pourrons pérenniser les colloques sans avoir à subir une interruption. Bien entendu, l’année prochaine, nous espérons bien reprendre à l’identique des précédentes éditions.

Nous sommes bien conscients que pour les nombreux auditeurs qui ont l’habitude de venir de fort loin (Bretagne, Belgique, Suisse, Lorraine, Savoie, etc.), ces mesures peuvent poser problème. Aussi leur proposons-nous de suivre le colloque qui sera retransmis par vidéo accessible sur les sites de Keltia et de la Mission Bretonne. Nos sites et nos pages Facebook vous expliqueront la marche à suivre. L’ambiance ne sera évidemment pas la même, mais la qualité des interventions restera identique.

Centres et limites sacrés chez les Celtes

La religion celtique sacralisait d’une manière extrêmement puissante les centres de chaque peuple celte mais également leurs limites qui ne devaient rien au hasard et s’inscrivaient dans une géographie sacrée qu’il faut connaître et qui a laissé de nombreuses traces. Cérémonies et actes religieux en constituaient les temps forts, mettant les rites en rapport avec le sol.

Participation aux frais : 10€

Les modalités pratiques de l’inscription obligatoire seront données ultérieurement.

Ce communiqué est paru sur La Mission bretonne


Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 9 multiplié par 0 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.