Miz Du evit ar vro : Un automne 2019 en Bretagne

Communiqué de presse publié le 2/12/19 23:07 dans Politique par Gwenael Kaodan pour Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh

logo

Au vu des derniers événements de cette fin d’année l’AFB-EKB Alliance Fédéraliste Bretonne – Emglev Kevredel Breizh tenait à réagir.

Sabotage du salon du livre de Guérande et terrorisme contre la pensée bretonne. A ce sujet on aura noté le silence sidéral du ministre le la culture, M. Franck Riesler. Voir le précédent article.

Près de Morlaix un nouveau petit Fañch vient de se voir interdire le tilde sur ordre du procureur de la république à Brest, ceci alors que la Cour d'Appel de Rennes l’a autorisé pour le premier Fañch. Qui respecte quoi dans cette république ?

A Pont-l’Abbé c’est le panneau de rue de l’écrivain Youenn Drezen qui risque d’être débaptisé (une de plus).Rappelons que Youenn Drezen fut libéré en 1945 et son dossier classé sans suite mettant un terme aux accusations de collaboration dont il fut l’attaque. Il s’agit donc d’un acharnement phobique contre la langue bretonne faisant suite à la débretonnisation francisation des lieux dits de Telgruc, Pleiben...

Que dire de la manifestation de Paris en faveur des langues (faussement nommées) régionales nous aurions pu espérer une bonne nouvelle mais de toutes les minorités de l’hexagone ils ne furent que 800.Ceci nous le devons à trop de divisions, en associant plus de structures et en annonçant un événement de la sorte assez tôt nous aurions pu être des milliers de Bretons et autres à faire réclamer nos droits dans les rues de Paris, imaginons l’impact.

Souhaitons que 2020 soit une année positive animée par des Bretons plus tenaces que jamais ayant un meilleur esprit d’unité et de cohésion.

Le Bureau ■


Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 6 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.