Bretagne Réunie censurée par France 3 Bretagne lors de la grande parade du Festival Interceltique

Communiqué de presse publié le 12/08/19 15:58 dans La réunification par Alain Peigné Paul Loret pour Bretagne Réunie

Bretagne Réunie, lors de la grande parade des Nations Celtes de 2017

Le 4 août dernier, des membres de Bretagne Réunie rejoignaient la grande parade des nations celtes au Festival Interceltique de Lorient. Depuis plusieurs années, le festival donne en effet l’autorisation à Bretagne Réunie de défiler auprès des Cercles et Bagadoù et d'entrer dans le stade du Moustoir en arborant une banderole « Nantes en Bretagne ».

Cette année pourtant, malgré les autorisations et pour la première fois, au niveau de la rue Carnel, un des journalistes de FR3 a intimé l’ordre aux porteurs de la banderole, représentant notre association Bretagne Réunie, de sortir du défilé.

Afin de ne pas perturber la manifestation nos adhérents ont eu le bon réflexe d’exécuter cet ordre. Pour autant nous contestons d’une part cet excès de pouvoir alors que nous avions l‘accord de l’organisateur et d’autre part, les libertés de langage et de politesse, notamment le tutoiement, prises par ce journaliste à l’encontre de nos adhérents.

Bretagne Réunie veut connaitre les motivations de FR3 Bretagne qui justifient une telle autorité, et a envoyé une lettre à Monsieur Michel DUMORET, directeur régional. Nous attendons ses explications au sujet de cette censure. ■


Vos commentaires :
Philippe LR
Samedi 24 aout 2019
"Afin de ne pas perturber la manifestation nos adhérents ont eu le bon réflexe d’exécuter cet ordre. "

Est-ce un bon réflexe justement ?? Vous ne pertubiez rien du tout, comme vous le dites, vous avez l'accord des organisateurs.

A force de ne pas vouloir faire de vagues, on disparait dans l'indifférence générale. J'avoue que ce type de raisonnement m'agace de plus en plus, il explique clairement notre léthargie. On a soit des actions épidermiques, parfois violentes, soit de la soumission en rase campagne. Il me semble que le harcèlement pacifique a des vertus. Votre banderole n'était pas violente et vous n'étiez même pas dans l'illégalité.


jean louis Le Corre
Samedi 24 aout 2019
Chers amis de BR ... De quel droit ??? F3 Bretagne a t il autorité sur un defilé du FIL ??? Fallait maintenir cette banderolle pour Réunification/ Adunanet ! Les droits obtenus sont le fruit des luttes,ou il faut savoir parfois braver voire forcer les interdits comme disait l'abbé Pierre qui construisait des logements pour les sans abris sans permis de construire ...

Sparfell
Samedi 24 aout 2019
Envoyer une lettre? Pourquoi faire? Il fallait rester les gars... Vous parlez de censure? C'est vous, et vous seuls, qui vous êtes auto-censurés, qui avaient obéi comme des moutons aux ordres d'un
plumitif impoli - selon vos propos - et autoritaire. Un peu plus de courage aurait été bienvenu, sans doute. Dommage, car je crois à la réunification de la Bretagne et j'y milite depuis des décennies. Mais avec ces attitudes de valets soumis, il me semble que je ne suis pas prêt de la voir, cette réunification. Et j'ai 67 ans...
A galon,

krys44
Samedi 24 aout 2019
Un journaliste de FR3 s'autorise à donner des ordres à Bretagne Réunie ! Se le permettrait-il envers qui que ce soit d'autre , que ce ne serait pas plus acceptable !
FR3 doit se contenter de filmer et commenter , la TV ne fait pas partie de l'organisation , que je sache !
Obéir à ce genre de guignol ne me parait pas raisonnable non plus !

Erik D
Samedi 24 aout 2019
Tous les ans France 3 'jacobine' censure la banderole, comme ils censurent quasiment tout le temps les groupes venus de Loire-Atlantique.
Des fois, en regardant bien "au loin" (en oubliant le trublion qui présenten, M. QUEFFELEC nous manque) on arrive à voir la banderole arriver très loin avant qu'ils ne la coupe au montage.
Cette année je n'ai rien vu, dommage ! Comme ils ont coupé le bagad de St Nazaire !

Emilie Le Berre
Samedi 24 aout 2019
Depuis quand un journaliste donne des ordres ?
Et depuis quand on devrait obéir ?

La censure est principalement due à la servilité des bretons. Il aurait seulement fallu dire "essaies un peu pour voir". Le courage de ce genre de journaliste commissaire politique est tellement réputé qu'à l'heure actuelle il serait encore en train de se remettre du choc émotionnel.


Fañch Ar Vilin
Samedi 24 aout 2019
Je ne vois pas de quel droit un journaliste de FR3 se permet de donner un tel ordre et ne comprends pas la raison pour laquelle vous avez obéi.

Léon-Paul Creton
Samedi 24 aout 2019
…et Bretagne Réunie , et tous les groupes « folkloriques » bretons, et tous les organisateurs, des manifestations "culturelles" des étés (sans être), dociles, se sont soumis et autocensurés ! Dans un quasi silence !

valy daniel
Samedi 24 aout 2019
alors la! je ne comprend pas cette soumission inacceptable ?
qu'on ne viennent pas pleurer après ça .
c'est consternant d'obéir de cet sorte a ces jacobins !

Yvon
Samedi 24 aout 2019
J'avoue avoir d'abord été surpris, puis avoir éclaté de rire. Virés par un journaleux de rien du tout, chapeau (rond?) !. Aucun Corse, aucun Basque n,'aurait laissé faire, mais les Bretons, si. Pleurer, toujours pleurer...

Lucien Le Mahre
Samedi 24 aout 2019
Il n'est pas absolument sûr que la bonne réaction ait été d'obtempérer aux ordres abusifs d'un journaliste (son nom ?) outrepassant sa fonction puisqu'il n'a aucune autorité concernant la composition du défilé, alors que les véritables responsables avaient donné leur feu vert.
Enfin, ce sont les organisateurs qui sont les mieux placés pour en juger sur le terrain, d'autant qu'ils ne lâchent pas la patate en adressant une plainte sur le sujet à qui de droit.

Yann Kerne
Samedi 24 aout 2019
Perak sentiñ ouzh FR3???? Gaaaant ar vezh!!!!
Pourquoi obéir à FR3???? Quelle honte

Quelle servilité de la part de Bretagne Réunie!!!!!!!!


boned ruz
Samedi 24 aout 2019
Dreist eo plaenaat an traoù... met... d'ober petra a-benn kont? Gwir eo 'na zo emzalc'h eeun ha peoc'hel pezh zo pouezus... Met
Pa vez skrivet ganeoc'h "alors que nous avions l‘accord de l’organisateur" e lavaran ouzhin e vije bet gwelloc'h deoc'h mont ho hent! ... Petra a vire fr3 filmañ un nijadeg a c'houelini pa oa o tremen ar" banderole BR "? Aze ez eus ur gudenn da ziskoulmañ gant ar F.I.L. ha rakwelout un doare ober asembles evit distokañ emzalc'hioù pilpous diouzh an darvoud-mañ ha pa vez anv eus mediaoù gallek... Pinvidik eo ho rastel: 100 000 sinadur zo e-barzh... hag estreget fr3 'z eus mediaoù-all!

Jakez Lhéritier
Samedi 24 aout 2019
Il ne fallait pas partir et continuer .!!!!!!!!!!?
Ce n'est pas à un journaliste de diriger le Festival Inter Celtique.
Ne pas céder,comme à St Nazer avec l'opération du commando Chariot de .On reste malgré les "ordres" des militaires ou des élus.

Léon-Paul Creton
Samedi 24 aout 2019
Tout simplement, je ne regarderai pas le F.I.L programme FR3 ce soir, ni un autre soir!
Un ZÉRO grave pour FR 3!

Anne Merrien
Samedi 24 aout 2019
Je comprends la réaction de Bretagne Réunie, car perturber le défilé aurait été pour le FIL un argument pour ne pas renouveler son autorisation. Dommage que l'intervention de ce soi-disant journaliste n'ait pas été filmée : il faudra anticiper l'année prochaine...

Didier Lebars
Samedi 24 aout 2019
Après la géopolitique des Kurdes en Syrie. Voici le petit rapporteur d'une cours de récréation d'école primaire. M. Dumoret va bien rigoler. Affligeant.

TY JEAN
Samedi 24 aout 2019
Lors de la parade du 4 août sur Fr3, j'ai bien fait attention à l'annonce du passage pré vu des groupes du 44,nous avons eu le droit à une simple phrase " voici les cercles de Loire-Atlantique " point barre.
aucune séquence en gros plan sur les cercles et bagadous.Pas vu !
Autrefois le cercle celtique de Nantes défilait en distribuant prospectus pour BZH5.Les vendeurs de l'Avenir dela Bretagne,du Peuple breton,proposaient leurs journaux avant le démarrage du défilé,et devant celui-ci.Tout cela se passait sans problème.FR3 nous abreuve des "4 départements bretons,des 4 équipes bretonnes à longueur d'année.Christian Gourguff,l'entraineur du FCN
déclare à la Presse : " ...En plus je reste à Nantes, car Nantes est en Bretagne "

Fañch Ar Vilin
Samedi 24 aout 2019
Les commentaires précédents s’étonnent à l’unanimité de la réaction consternante de BR (Bretagne Réunie) quand il aurait fallu avoir l’attitude d’un BR (Bonnet Rouge).

Ils soulignent à juste titre le rôle que joue cette soumission pathologique des Bretons dans l’absence de résultats.

Le courrier envoyé au directeur de FR3 Bretagne est désolant de naïveté.
Monsieur Dumoret va bien se marrer quand il va le recevoir.

Quant au méchant journaliste, il risque tout au plus de voir sa prime de résultat revue à la hausse.


Kristof Bourdelier
Samedi 24 aout 2019
Beaucoup de commentaires - certains constructifs:') Mais ou sont ces personnes(si promptes a prodiguer des conseils sur la marche a suivre)quand Breizh Unvan / Bretagne Reunie organise des actions(105,000 a Paris-nous etions seulement x5 cyclistes au depart ; War ar Pont ; Prefecture du 44-pas grand monde pour aller reclamer les petitions; Collecte des 100,000 signatures-tout au long de cette recolte il a ete tres difficile de trouver des personnes pour aller chercher ces signatures ; etc...)?
Est-ce que certains d'entre vous ont participe a la manifestation Breizh / Galicia organisee il y a quelques jours? Est-ce que certains d'entre vous feront le deplacement @An Naoned/Nauntt/Nantes le 28 septembre prochain? Avez-vous participe au financement du sondage Breizh Civic Lab? Combien d'entre vous cherchent a faire installer un panneau Breizh 5/5 dans votre commune? Les commentaires sont importants - plus importantes encore sont les actions(pacifiques et bienveillantes toujours)

sparfell
Samedi 24 aout 2019
Cher monsieur Bourdeller,
Votre réponse est affligeante de bêtise et surtout particulièrement culpabilisatrice. Facile, voire mesquin, de se dédouaner ainsi de votre lâcheté face à un roquet de FR3 en mettant l'accent sur celles et ceux - et c'est vrai qu'il y en a - pour qui la réunification de la Bretagne n'a aucune importance. Ce qui loin d'être mon cas, comme déjà dit précédemment dans un courrier... et de beaucoup d'autres!. Il aurait mieux valu, pour votre honneur et celle de votre association, reconnaître que vous avez servilement obéi aux ordres d'un journaliste et tout simplement manqué de courage... Votre réaction, vos "explications" quant à votre attitude, sont consternantes, il n'y a pas d'autre mot.
A galon,

TY JEAN
Samedi 24 aout 2019
Pourquoi lors des parades de Kemper et Lorient l'ensemble des bagadous et cercles
ne pourraient-ils pas défiler avec le gwen ha du en berne et en distribuant tracts BZH 5?
je pense que cela aurait un impact certain sur le public présent.Que ferait dans ce cas FR3 ?
écran noir?
mais les gens des cercles et bagadous se sentent-ils ou non concernés pas la Bretagne à 5 départements en dehors des concours ?

Anne Merrien
Samedi 24 aout 2019
Bretagne Réunie a pu redéployer sa banderole une fois passé l'endroit où France3Rennes avait installé ses caméras, et cela jusqu'à la fin du défilé.
Bizarre cette réaction du journaliste, alors qu'il est si simple de censurer Nantes au montage, sans faire de vagues...

Fañch Ar Vilin
Samedi 24 aout 2019
Participer à une action où l’on risque d’obtempérer à la moindre injonction d’un journaleux ?

Pas de quoi inciter à s’investir.


Boned ruz
Samedi 24 aout 2019
La question n'est pas de savoir où sont les gens qui " ne sont pas là pour vous aider" ... A votre décharge évidemment : La surprise ressentie... et l'émotion liée à l'enjeu , lié au jugement ... des " autorités mais aussi de ceux qui attendent l'avenir d'une Bretagne 5 ... plus épidermique dans l'instant, l'effarement mais aussi la réaction potentielle du public qui pouvait en ressortir agacé...L'image de BR à préserver: quel est notre ligne de conduite? Que faire?... Une minute... 5 minutes... 30 secondes pour décider? Quitter ou rester?....Le doute!!!Le flou!!! De ce point de vue, on peut vous comprendre. Mais l'enjeu n'est pas là: L'enjeu majeur est à mon avis au-delà du "médiatique", l'enjeu est dans l'attitude, dans celle du droit: En quittant le défilé vous avez malheureusement donner raison à qui ???? à quel "droit"?... Il faut faire comprendre à tous que la Bretagne c'est la Bretagne point. Que la banderole n'est pas tenu par vous, mais qu'elle représente "cette attitude" et pour le moins, les 10 000 signataire. Votre charge est d'autant plus lourde que vous avez la preuve humaine du désir de Bretagne 5 pour une large partie de la population Bretonne...( pour avoir fait une pétition en pays Bigouden au moment du découpage régionale, je peux vous assurer que 63% de la population sont favorable et je sais aussi à quel point c'est usant) Votre mission est difficile, ardue, compliquée mais elle ne peut pas se contenter d'une diplomatie aigue de tous les instants. Une véritable stratégie est a calquée malheureusement sur l'hypocrisie de ceux qui vous nuisent et nous nuisent, nuisent à la démocratie, nuisent à l'air du temps... j'ai même noté que se trouvent dans les revendications contre le G7 la prise en compte des peuples dans l'avenir: ci-joint une prise de position Attac France "... Respectons la diversité et la liberté des peuples, pour un monde décolonial et sans discriminations"... Tout cela me semble aller dans le même sens quoi que l'on puisse en penser.
Vous êtes dans le bain politique, vous êtes dans la boue politique... Vous n'y pouvez rien et en face ils sont plus que sale... L'hermine OUI mais une hermine intelligente qui prévoit... qui surprend... qui reste déterminée...
C'est une partie d'échec, l'émotion inhibitrice est à éviter, les coups sont tous à prévoir les petits comme les grands, l'anticipation doit être systématique et profonde , vous ne pouvez plus accorder de crédit à ceux qui détiennent l'autorité malheureusement et pratiquement aucune aux médias. C'est le droit qui doit prévaloir et le droit des peuples est la référence. L'autorité la nie? Qu'importe, le droit international aura le dernier mot parce qu'il est moral ce que n'est pas le droit français qui peut se targuer de l'être divisé en "Codes" la belle affaire où l'art et la manière de protéger le" système de penser"; Le FIL doit être dans le coup. Il pèse 800 000 personnes et vous 100 000...Le FIL c'est la Bretagne ? Oui ? alors il doit être non pas derrière vous mais avec vous ... Les deux présidents devrait tenir la banderole... On verrait si un journaliste quelconque oserait .... Vous devez pouvoir négocier votre présence en toute quiétude parce que vous agissez en paix. Le FIL doit le comprendre et vous aider, quitte à écarter FR3 et proposer les droits à d'autres télés (sous condition bien-sûr). La pression au FIL ???? Oui et alors...De même, il serait juste de trouver les moyens de situer votre lutte dans l'Histoire et le droit; trouvez donc les moyens de faire un cadeau de noël aux Nantais: offrez leurs gratuitement un petit livret de Noël ( 20??)... pédagogique... Où se mêle l'Histoire de la Bretagne ( notamment " que la Bretagne est belle et bien une colonie" avec tout ce que cela signifie en droit), votre lutte depuis (40 ans ?) ainsi que les enjeux pour la Bretagne... Ps: depuis que vous avez récolté les 105 000 signatures j'ai l'impression que cela vous fait peur...et depuis que les autorités se jouent de ces signatures, vous semblez: un tamm dic'hwezet ac'hanoc'h! Gant ma vo spered al louarn ganeoc'h...Dalc'hit mat! Pouner mat eo ho samm!

Léon-Paul Creton
Samedi 24 aout 2019
Lorsque par de multiples manifestations quelles que soient leur importance, que ce soit pour la réunification, ou pour pouvoir quémander un peu de présence sur une chaîne de télévision parisienne (car d’une façon ou d’une autre elles le sont toutes) sans jamais avoir obtenu de résultats significatifs depuis soixante ans, il arrive tout de même à un certain nombre de personnes, dont je suis , de se demander finalement si c’est le bon procédé !

Les pratiques de revendications et relations associatives, politiques étant ce qu'elles sont en Bretagne je ne vois pas fondamentalement de contradictions, de divergences de sens entre mes termes "dociles" et '"soumis, avec d'autres comme "pacifiques et "bienveillants"...Dans les actes et la psychologie locale actuelle , les uns peuvent aisément se mettre en lieu et place des autres! Pacifiquement et avec bienveillance.

Les veilleurs, éveilleurs ou les « veuillants », qu'ils soient "bien" ou non, ont fait la preuve qu’ils ne sont pas en mesure d'assurer et d’assumer les fonctions adéquates et actives pour contrecarrer les conséquences pressenties et prévisibles ! Leur modération sacerdotale de personnes en coopération de fait avec les Forces de l’Action Parisienne laisse, depuis très longtemps une Bretagne totalement ouverte, et les combattants possibles, timorés ou émasculés « cérébralement » hors du champ des lices. Ils continueront donc à prêcher dans le vent, sans jamais rien changer. Mais fiers de leurs « actions ? » improductives !

S'énerver, dans ces conditions, sur la corde de la cloche sonnant le tocsin n'est d'ailleurs d'aucune utilité, sinon de ressentir un plaisir aux mouvements alternatifs "d'élévations et de descentes aux enfers" que les grosses cloches engendrent. Mais passer le mur du son des clochers, en définitif ne dérange pas un seul parpaing breton...

Cette persévérance dans l’inutile, qui en manifeste tout l’échec et l’erreur assidue, est effectivement diabolique ; et interroge sur l’aptitude des Bretons à déterminer les niveaux d’efficacité nécessaires afin « d’obtenir » des résultats. Mais peut-être au fond de « l’être » cela n’est pas voulu ! Quant à s’unir sur les mêmes pseudos action qui n’obtiennent que les mêmes effets. Ou plutôt ne pas en produire, d'escomptés!
D’où, viennent-ils, sortent-ils et prennent-ils les Bretons, ceux qui les stigmatisent alors que leurs actes de là où ils ont joué des coudes pour se placer, ils n’ont pas pris les bonnes décisions, ni de décisions tout court, ni démontrer qu’ils étaient dignes d’y être ?

Peut-être aussi faut-il avoir des regards /mémoires et vécus, au delà de "l’invécu" des trop jeunes. Ou « d’anciens » qui ont pris le train tardivement, et souvent pas le bon, pour ne pas « s’emmerder » en retraite en cultivant ses tomates plus quelques nostalgies toutes aussi tardives.

Toutes ces manifs, qui sont des « actions » pour bien des Bretons (l’action n’est plus ce qu’elle était), ne sont que devenues pour les responsables français , soit des gesticulations pour les uns sans conséquences pour leurs politiques locales ou nationales, sans risques de remises en causes , et pour d’autres, des « pérégrinations » de quelques milliers pèlerins inoffensifs !Pacifiques et bienveillants toujours !

Au bout de ces décennies de tranquillisation du pouvoir à Paris et aussi en Bretagne, et déjà bien avant, les 105000 signatures officielles ou pas, déposées à l’Assemblée Nationale Parisien peuvent être ignorées et méprisées. Des manifs imposantes ou pas, ne plus représenter rien de bien « dangereux », et ont fini par rassurer et assurer Paris que cela est totalement devenu sans aucun risque pour eux et leur système, et qu’ils pouvait laisser se faire une Breizh-Parade sur Les Champ’s! Satisfaire politiquement, en même temps, un le Drian, un Paris Breton et une ambassade bretonne à Paris financée par les Bretons. Bretons que l’on prend par ailleurs pour des cons !

Je trouve quand même qu’à Plogoff, rogner un peu sur une certaine conception mollassonne du pacifisme et de la bienveillance, a fait qu’une centrale nucléaire « coiffant » ar Beg ar Raz n’a pas été réalisée, que l’on soit pour ou contre ! Que les Peuples soient par utilité publique contre certaines constructions qui pourraient abusivement être considérées « d’utilité publique », qu’y-a-t-il d’antidémocratique ? Idem en tout pour ce qui concerne le feuilleton de l’aéroport de Nantes.
Nb : Qui sait ? Ou décider, encore en Bretagne ce qui peut être constructif ou ne l’est pas ? Après tout pour moi les mots, puisque c’est le seul champ d’expression à moitié libre contre toute autre autorisée aux Bretons, n’ont de sens que lorsque je joue un peu avec. Surtout lorsqu’ils sont émis en français, je ne peux leur trouver grand-chose de sérieux !


Jakez Lhéritier
Samedi 24 aout 2019
@ de Kristof Bourdelier
Vous n'avez pas à nous donner des leçons de militantisme breton.
Notre histoire militante depuis les années 1950 à aujourd'hui ,ne sont pas connues de vous ?
Bizarre ?

Le résumé des réactions à cette soumission rappelle qu'il ne faut pas céder et avoir des positions politiques courageuses et pas seulement administratives (BR) ou culturelles.

J'avais déjà proposé que pour les festivals "folkoriques" de l'été, des actions voyantes,physiques,fines,soient organisées par les organisations bretonnes.?

La Plate forme de Carhaix pourraient jouer un rôle ?
Des actions sont à programmer pour 2020: ce sont les 50 ans du FIL
Les médias devraient voir ce que feront les groupes bretons de Loire Atlantique et de l'ensemble de la Bretagne.
Une contre manifestation est à monter comme nous l'avions fait dans les années 60 au festival de Cornouailles à Quimper,comme le dit Ty Jean.

Des actions sont à programmer au FC Nantes aux matchs contre Brest,Rennes,


Burban xavier
Samedi 24 aout 2019
C'est regrettable , néanmoins il nous faut poursuivre la nature ayant peur du vide , la faute est imputable au seul journaliste de FR3 Mr Dumoret ! La provocation existe et c'en est une , rien ne nous est épargné quelque soit l'organisation , notre tort c'est encore d'etre faible aussi bien en nombre qu'en moyen !

La seule solution c'est de se renforcer , la critique est nécessaire mais c'est déjà du passé !
Il nous faut continuer en dépit de tout , espérer , imaginer toujours !


Écrire un commentaire :

Combien font 9 multiplié par 0 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.