Face aux désengagements de l’État : L’UDB Kreiz Breizh renouvelle sa demande de mise en place d’un véritable Pays du Centre Ouest Bretagne

Communiqué de presse publié le 7/07/19 21:36 dans par pour UDB

Au
moment où les dotations de l’État pour les communes et les
communautés de communes sont revues continuellement à la baisse
l’UDB Kreiz Breizh tient à affirmer aujourd’hui son soutien
total à la mise en place d’un véritable Pays du Centre Ouest
Bretagne. Un projet d’organisation du territoire que l’UDB défend
et met en avant depuis plus de 40
ans.

Pour
l’UDB les limites départementales marginalisent le Kreiz Breizh
qui est l’oublié des conseils généraux qui siègent tous sur la
côte : Saint-Brieuc, Vannes, Quimper. Le Pays COB doit avoir
les compétences et les moyens de soutenir un nouvel essor économique
en Centre Bretagne.

Les
cantons et les communautés de communes ne sont plus des structures
territoriales pertinentes. Le Kreiz Breizh a depuis très longtemps
des difficultés économiques importantes, l’essentiel des emplois
est lié à l’agriculture et à l’agroalimentaire, les retraites et
les salaires sont très bas, les logements de mauvaise qualité, les
jeunes étudiants quittent notre territoire pour leur poursuite
d’études, pas ou peu d’emplois stratégiques : cadres commerciaux,
communication, arts…

Le
Pays COB écartelé entre 3 départements n’a pas de système de
gouvernance propre. Les stratégies de développement actuelles
privilégient le littoral et les zones fortement urbanisées. Le Pays
du Centre Ouest Bretagne a été marginalisé de façon constante
depuis des décennies ; nous devons en ce début de 21ème siècle
penser à inverser cette tendance. La centralité est un atout
important qui pourrait être très utile aux entreprises devant faire
de nombreux déplacements.

L’UDB
demande que les conseillers du Pays soient élus au suffrage
universel et que l’assemblée soit dotée de compétences et de
budgets correspondants pour pouvoir mettre en place différents plans
de développements porteurs de créations d’emplois, notamment :


  • Un
    plan agriculture durable pour une autre politique agricole.

  • Un
    plan
    énergétique de territoire pour les énergies renouvelables

  • Un
    Plan pour le maintien et le développement des services publics :
    poste, écoles, santé, transport.

L’UDB
ne peut que déplorer la position du Roi Morvan Communauté qui,
après avoir fait son petit SCOT s’engage maintenant dans une
réflexion allant jusqu’au dispersement des communes de son
territoire vers plusieurs EPCI. La nécessaire fusion des communautés
de communes du Kreiz Breizh sera le principal enjeu des débats lors
des prochaines municipales…

UDB Kreiz Breizh





Ce communiqué est paru sur UDB Voir le site


Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 9 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.