Le 7ème album de Dom DUFF - "7vet Kelc'h"

Chronique publié le 25/06/19 10:01 dans musique par Gérard Simon pour Culture et Celtie

Jaquette du CD de Dom DUFF -

Après « Straed an amann » (2003), « Lagan » (2005), le live-solo « E-unan » [ 1] (2008), « Roc'h » (2010), « Babel Pow Wow » [ 2] (2013), « Kercool » (2016), voici « 7vet Kelc'h », le 7ème album… le « 7ème cercle » de ce prolifique et atypique auteur-compositeur-interprète, finistérien d’origine, qui, depuis 18 ans, vit dans le Kreiz Breizh. Nous avons nommé… Dom DUFF !

Enregistré entre septembre 2018 et avril 2019, « 7vet Kelc'h », propose un programme de 11 titres dont 2 d’entre-eux ont été captés, en public, en octobre 2017, lors d’un concert donné au pôle culturel « Le Roudour », de Saint Martin des champs (29).
Toutes les phases, écriture, prise de son, mixage, masterisation, ont été réalisées chez et par Dom, à Langonnet (56), agissant, par passion, en complet et unique producteur.

Excepté « Ar Bleiz Diwezhañn - le dernier loup », co-écrit par le dramaturge, acteur et metteur en scène breton Goulc’han KERVELTA et le conteur, musicien et chanteur, Jakez AR BORN, titre qui échappe à la création musicale et textuelle de Dom, 7 chansons, textes et musiques sont signées de l’artiste, 3 co-signées avec le poète en langue bretonne, également chanteur, peintre et créateur dans les années 1970, du groupe STORTOK, Bernez TANGUI (« Ar Gurunenn - La couronne ») , puis, avec Tim McDERMOT (« An Drailher Daonet - Le brailleur maudit ») ou, encore, avec Andy JONES (« E Finn-Park - Le champ de Finn »).

Puisque nous venons d’évoquer, ci-dessus, le principal auteur-compositeur-interprète et, pour quelques chansons, ses complices d’écriture, temps est venu de vous présenter, ne serait-ce que sommairement, les instrumentistes et chanteuse qui accompagnent le vigoureux pagan folk singer.

Pour cet enregistrement, Dom a fait appel à plusieurs musiciens :
Par ordre de présentation mentionné sur la face interne de la jaquette :
- La violoniste Coralie LOUARNIKA : De père breton et mère caldoche, née et ayant vécu sa jeunesse en Nouvelle-Calédonie, Coralie est une multi-instrumentiste qui s'illustre, en particulier, dans le monde Métal (DARK SANCTUARY, OSCULUM INFAME…
- La chanteuse bretonne KOHANN qui s’exprime dans l’électro-pop, suite à une période de trip hop, chanté en vannetais.
- Le bassiste Lenny GEORGE, tourneur anglais de Dom DUFF, qui, quittant Londres, suite au vote du Brexit, s’est installé en Centre-Bretagne.
- Konan MEVEL, ici, aux percussions. Originaire de Pontivy (Morbihan), nourrit de ses voyagés en Irlande, au Pays de Galles, en Écosse, en Cornouailles, Konan est musicien, photographe, réalisateur, compositeur, arrangeur et ingénieur du son, Multi-instrumentiste, il joue de différentes cornemuses et d'autres instruments celtiques, des percussions ainsi que des instruments de musique électronique.
Fondateur des groupes KAD, SKILDA (dans lequel chante KOHANN), membre du groupe TRI YANN, depuis 1999, il a collaboré avec Alan SIMON, Alan STIVELL…

Citons, pour la reprise, en fin de CD, des prestations en public (plages 10 et 11 et non, comme spécifié sur notre jaquette reçue, 9 et 10) :
- La violoniste Nicola HAYES. Originaire d’Australie, elle se consacre, en particulier, aux répertoires irlandais et américains . Membre du « JACK DANIELLE’S STRING BABD », de « TIUIN »", de « ORHAN »", du groupe Cajun "HUSHBABY », avec Pierrick LEMOU, elle joue, aussi avec Nicolas QUEMENER, pour ne citer que quelques collaborations d’un riche parcours artistique. En 2004, elle avait rejoint le groupe DIWAL, initialement, co-fondé, en 1995 par Dom DUFF, aux guitares et Patrice CORBEL, à l’accordéon diatonique.
- Le bassiste Dany Gorri URRUTIA, membre du groupe finistérien « RUE PAVEE ».
- Le batteur Mourad AIT ABDELMALEK qui a, entre autres, joué avec Pascal LAMOUR et Alan STIVELL.

Loin de toute idée d’album conceptuel, fruit d’une thématique précise, ce nouvel opus de Dom DUFF alterne, power folk et ballades acoustiques ou électriques, nourries de légendes détournées, comme d’instants plus mélancoliques, plus noirâtres, plus existentiels, abordant une diversité de sujets.

Comme à l’accoutumée, demeurant un ardent défenseur et passeur de la langue, Dom chante en breton, excepté, et c’est une grande première, pour l’ouverture du disque, avec le titre « Des chemins creux » dont les mots lui sont venus, originellement, en français.
Cette interprétation, déclinée dans la langue de Molière, semble rehausser, quelque peu, la texture rocailleuse de son habituelle et gutturale bretonne voix. C’est, assez inattendu, surprenant, toutefois, plaisant.
Comme quoi la puissance, la sonorité de la langue bretonne se révèle être un véritable marqueur de l’expression musicale et vocale native de Dom.

Dès le second titre, « Ar Bleiz Divezhañ - Le dernier loup », nous retrouvons un Dom DUFF plus familier, celui que l’on a, immédiatement, dans l’oreille, dès que l’on prononce son nom.
Sur une belle et judicieuse juxtaposition du chant acéré de Dom, des ponctuels riffs de guitare et des souples ornementations du violon de Coralie LOUARNIKA, on retrouve, ici, une figure mythique de la Bretagne profonde, pays des légendes avec l’évocation du loup, pour se positionner sur la récurrente polémique qui oppose bergers et défenseurs quant à la présence du majestueux canidé.

« Me eo ar bleiz diwezhañ
A zo e Breizh o vevañ
Ar re zoo bet paket
Barnet, krouget ha devet. »

…/..

« Tud yudas dre ar c’hoadouù
Ganto a bep seurt armoù
Roet dezho arc’hant hag aour
‘Vit pakañ al loened paour. »

« Je suis le dernier loup
Vivant de Bretagne
Les autres ont été pris en embuscade,
Jugés, pendus et brûlés. »

.../..

« Les gens hurlaient à travers bois
Munis d’armes de toutes sortes
On leur avait donné de l’argent et de l’or
Pour débusquer les pauvres animaux .»

Ce quasi-manifeste musical, très enlevé, se termine, après un vif échange entre violon et guitare, par un moderato de l’archet qui hurle, non pas avec les loups… mais pour le loup !

En 2017, les organisateurs de la Redadeg, course pour le soutien de la langue bretonne, avaient demandé, à Dom DUFF, une chanson.
Dom a composé, musique et texte, « Liesliv - Multicolore », qui souligne le rôle majeur des nouvelles générations qui doivent défendre leur langue.
Une très belle ballade où s’harmonisent la tonique voix du chanteur, la ligne de guitare, les volutes des cordes de Coralie et la féérique et féminine voix de KOHANN.

« Noz vat noz
Da c’hoari tro
Koulz toenn an noz
Pe du-sac’h ho ! »

« Bonne nuit la nuit
A ton tour de jouer
Sous ta voûte
Ou noir de jais. »

Dans le dernier couplet, Dom ajoute :

« Ha pa glevan a-bell
Ar goap a yud
Kendalc’h ‘ran da chaokat
Gregach ma zud. »

« Et quand j’entends au loin
La moquerie hurler
Je continue de baragouiner
Le jargon des miens. »

En espérant, très certainement, que le « je » du texte soit celui des générations actuelles et futures !...

Ayant Assuré pour TV Breizh le doublage de films et séries télévisées qui l’ont rompu à placer sa voix et ses mots, Dom est un convaincant passeur de la langue bretonne, sa langue maternelle, c’est pour cela qu’il la chante, depuis, toujours, à tue-tête, dans toutes ses chansons et lorsque cela ne semble pas lui suffire, il reprend, dans un style plus roots, le célèbre « Brezhoneg ‘Raok » d’Alan STIVELL, chanson qui figure, en plage 7 de son propre album « Roc'h », paru en 2010, l’interprétant sur scène, notamment, en janvier 2018, avant sa tournée au Cambodge.

« Hep Brezhoneg, Breizh ebet ! »
Sans langue bretonne, il n'y a pas de Bretagne !

Une particularité, « 7vet Kelc'h » : C’est, curieusement, la pièce la plus courte du disque (1 minute et 23 secondes qui lui donne son nom.
Certes, ce titre éponyme est situé… en position 7 du programme.
Dans le Télégrammme, Dom précise :
« Je me suis amusé à jouer avec le chiffre 7, dans la chanson 7vet Klec’h, peut-être pour appliquer l’expression bretonne « Ober ar seizh gwellañ » (faire ses sept mieux, qu’on pourrait traduire par « faire le maximum »). Peut-être que c’est l’album de la maturité ? ».
C’est, avec une réverbération et uniquement sur la rythmique obsédante des percussions de Konan MEVEL que Dom scande plus qu’il ne chante le texte, à la manière d’une transe amérindienne évoluant, légèrment, vers un Trip Hop dépouillé.

Parfois rock, parfois folk, voire plus intimiste, Dom DUFF nous emporte, depuis des années, dans les spires d’un Pagan Power Folk véhiculant une autre celtitude qui toutefois, reste souvent, comme pour ses fondements traditionnels, inspirée des éléments : le vent, la mer, la nature…
« 7vet Kelc'h » n’échappe pas à cette continuité d’intention artistique.

Les textes, accessibles pour les non locuteurs, grâce aux traductions figurant, intelligemment sur le livret, peuvent être, tour à tour, frondeurs, engagés, réalistes pessimistes, mais, toujours, poétiques, portés par des riffs incisifs et une voix écorchée vive qui s’accorde, à merveille, avec la langue maternelle et la spécifique ligne musicale de l’artiste. Dom DUFF crée, ainsi, un style très personnel, autant breton qu’anglo-saxon, d’où les nombreuses tournées internationales du chanteur qui prend, encore plus ample dimension, en concert !...
C’est une bonne idée de conclure ce CD, par deux enregistrements réalisés en public, la scène étant le véritable espace d’expression pour Dom !
Dans ce contexte planétaire, Dom Duff, entamera une tournée asiatique, en 2020, en Thaïlande, Cambodge et au Vietnam !

« 7vet Kelc'h » : Entre coups de gueule et coups de cœur, rugosité et poésie, rage et mélancolie. Un fort énergique opus, distribué par Coop-Breizh, à vous procurer, au plus vite.

Dom DUFF une autre voix… une autre voie majeure de la musique bretonne, voire néo-celtique !
Avec son folk brut, massif comme du granit, faisant sonner le breton comme une langue internationale, depuis plus de 15 ans, Dom nous interpelle et, à chaque album… nous séduit !

Gérard SIMON

__________
[ 1] Notre chronique sur l’album « E unan » : Voir notre chronique Voir le site
[ 2] Notre chronique sur l’album « "Babel Pow Wow » : Voir notre chronique Voir le site

Illustration sonore de la page : Dom DUFF de l'album 7vet Kelc'h : "Ar beliz Diwerzhañ" - Extrait de 01:03.
Le site Internet officiel de Dom DUFF : Voir le site Voir le site

D'autres extraits sur Culture et celtie l'e-MAGazine : Voir le site Voir le site

Les titres du CD de Dom DUFF - "7vet Kelc'h".

01 - Des Chemins Creux - 03:57.
02 - Ar Bleiz Diwezhañ - 03:22.
03 - Liesliv (Backing Vocals : Kohann) - 03:48.
04 - Krenañ Gant An Anken - 03:22.
05 - Ar Gurunenn - 03:04.
06 - Treizh An Diaoul (Backing Vocals : Kohann) - 03:34.
07 - 7vet Kelc'h - 01:23.
08 - An Drailher Daonet - 03:18.
09 - Gwrac'h An Aber Don - 03:14.
10 - E Finn Park (Live) - 05:28.
11 - Buan Yann Buan (Live) - 03:57.

Durée totale : 38:27.

CD de Dom DUFF - "7vet Kelc'h".
Parution : 10/05/19.
- Production : PAGANAB Voir le site Voir le site
- Distribution : COOP BREIZH Voir le site Voir le site
Référence : 4016317.
© Culture et Celtie ■


Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 0 multiplié par 0 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.