Beaucoup de Bretons dans le commando Kieffer : La liste

Chronique publié le 8/06/19 10:40 dans Histoire de Bretagne par Philippe Argouarch pour ABP
p
Le commando à l'entrainement au Au camp d’Achnacarry en Écosse (archives historiques)

On a parlé beaucoup du commando Kieffer cette semaine puisque ce sont les seuls militaires français qui ont débarqué sur les plages de Normandie le 6 juin 1944. Il est toutefois regrettable qu'aucun article, y compris dans la presse régionale, aucune chaîne de télévision n'a mentionné que plus de la moitié des membres du fameux commando de bérets verts étaient des Bretons. La réalité est que beaucoup de Bretons ont rejoint l'Angleterre dès le début de l'occupation et en fait tout au long de la guerre. Certains ont rejoint les Forces françaises libre du général de Gaulle mais d'autres se sont engagés dans des unités de l'armée britannique comme les commandos de marines ou «bérets verts». Un de ces commandos, connu par le nom de son commandant, le commandant Kieffer, fut la première unité à débarquer en sur la plage de Ouistreham le 6 juin 1944 au petit matin.

Maurice Chauvet (1918-2010), un membre du commando qui a survécu la guerre a déclaré dans son livre It's a long way to Normandy «Au camp d’Achnacarry en Écosse, dans le commando Kieffer, il y avait 60 % de Bretons et 40 % de Français mais en fait, au milieu d’eux, il y avait aussi d’autres nationalités, en particulier des Espagnols et quelques Américains, sans parler que dans les gars venus du Havre il y en avait une majorité d’origine bretonne.» A noter aussi cette déclaration oh combien vraie de Maurice Chauvet «De Gaulle n’a pas été correct avec les Bretons après la guerre, alors qu’une grande partie des Forces Françaises Libres était composée de Bretons.»

Un autre survivant, Léon Gautier, né le 27 octobre 1922 à Rennes, est toujours en vie et a été mis à l'honneur, bien tardivement, lors des commémorations du 75e anniversaire du débarquement il y a quelques jours.

Le plus connu de ces héros est sans doute Gwen-Ael Bolloré (1925-2001), il est l'oncle de Vincent Bolloré. Il quitte Quimper pour l'Angleterre à 16 ans à bord d'un bateau qu'il achète en vendant son cheval. En Angleterre il s'engage dans la seule unité qui accepte les hommes de moins de 18 ans: les commandos de marines de sa majesté. Il se retrouve avec le commando Kieffer et débarque aussi à Ouistreham le 6 juin. Il est auteur du livre Nous étions 177 réédité en 2018 sous le titre J'ai débarqué le 6 juin 1944.

Ceux qui ont été tués en Normandie

Il s'agit de Marcel Labas, originaire de l'île de Sein, tué le 6 juin à Ouitreham, de Jean-Louis Le Moigne né le 13 octobre 1922 à Mael-Carhaix tué le 6 juin 1944 à Ouistreham, d'Augustin Hubert né le 5 mars 1918 à Nantes et tué le 6 juin 1944 à Ouistreham, d'Émile Renault né le 6 juillet 1920 à Pleubian (22) et tué le 6 juin 1944 à Ouistreham, de René Gesrel né le 12 septembre 1922 à Erquy, tué le 10 juin 1944 à Amfreville, de Robert Croizier né le 8 octobre 1921 à Corlay qui a été tué le 10 juin 1944 à Amfreville, de Georges Gicquel, Breton de Paris né le 13 février 1923 décédé le 24 juillet 1944 suite à ses blessures à Amfreville.

La liste des Bretons du commando Kieffer qui ont survécu au débarquement

François Guezennec né le 1er novembre 1924 à Saint-Malo et décédé le 18 mars 2006 «lienvoir» href=«article.php?id=3401»>(voir ABP 3401), Maurice Chauvet né à Gavres (56) en 1918 et décédé en 2010 «lienvoir» href=«article.php?id=18395»>(voir ABP 18395), Albert Le Rigolleur né le 25 octobre 1921 à Plancoet (22) et décédé le 9 avril 2009, Olivier Guivarc'h né le 30 décembre 1921 à Sibiril (29) et décédé en 1959, Jacques Guyader, Breton du Havres (1920-1995), Jean Kermarec né le 16 avril 1922 à Brest et décédé le 10 avril 1973, Joseph Le Bris né probablement à Plomodiern en ? décédé en 1952 à Plomodiern, Maurice Le Floch (1918-1989), Breton du Havre, Jean Le Goff né le 17 juin 1921 à l'Île aux Moines (56) et décédé le 26 mars 1981 , Joseph Le Naour né le 4 avril 1920 à Riec sur Belon (29) et décédé le 18 octobre 1985, René Lossec né le 24 juin 1920 à Brest et décédé le 24 mai 2008 , lieutenant Jean Mazeas né le 6 juillet 1912 à Lorient et décédé le 18 mars 1972 , Jean Moal né le 17 février 1921 à l'Île de Batz et décédé le 3 mars 1986, Robert Moguerou né le 25 juin 1920 à Saint Thegonnec (29) et décédé le 15 octobre 2002, Jérome Piriou né le 27 mai 1919 à Carhaix - Plouguer et décédé le 5 mars 2001, Yves Quentric né le 6 juillet 1920 à Pleubian (22) et décédé le 13 décembre 1984, lieutenant Guy Vourc'h né le 2 mars 1919 à Plomodiern (29) et décédé le 3 juillet 1988 , d'une famille de Plomodiern qui donnera de nombreux résistants entre 1940 et 1945 : son père, sa mère, ses frères Yves, Jean et Paul, et ses soeurs, lieutenant Francis Vourc'h né le 6 janvier 1913 à Lanhouarneau (29) et décédé le 2 juin 1987, P. Taniou, Breton du Havre (1921-1971), Marcel Rouxel né le 6 mars 1921 à Megrit (22) et décédé le 28 avril 2008, sergent Georges Coste né à Auray en 1919 et décédé en Argentine en 2010, Joseph Nicot né a Bénodet le 1er décembre 1921 et décédé en 1982, Louis Bégot né le 7 mai 1921 à Vannes et décédé le 29 mars 2016, Paul Briat né le 22 mai 1922 à Dinan et décédé le 27 juin 2003, Jean Cabellan né le 26 mai 1913 à Fouesnant et décédé le 2 août 1950, Marcel Derrien né le 21 décembre 1921 à Saint Hernin (29) et décédé le 18 août 1978, Fernand Desvagers né le 8 juin 1915 à La Fresnay (35) et décédé le 28 septembre 1956, Marcel Fromager né le 26 décembre 1924 à Guingamp et décédé le 14 septembre 1975, Jack Galton né le 2 juin 1912 à Parame (35) et décédé en mars 1978, Marcel Ganat né le 19 septembre 1919 à Quimperlé et décédé le 17 août 2005, Olivier Gouriou né le 25 avril 1922 à Brest (Saint Pierre Quilbignon) et décédé le 24 décembre 1985, Joseph Guilcher né le 9 mars 1923 à l'Ile de Sein et décédé le 1er janvier 2013, Guillaume Guillou né le 5 août 1920 à Ploubazlanec (22) et décédé le 19 mai 1999, lieutenant Leopold Hulot né le 13 juillet 1923 à Vannes et décédé en 1948, une rue de Vannes porte son nom, Mathurin Laventure né le 1er mai 1920 à Plougoumelen (56) et décédé le 5 juillet 1985, Roger Leaustic né en 1924 à Saint-Pierre Quilbignon (Brest) et décédé le 2 juillet 1981 à Brest, Pierre Le Reste né le 31 octobre 1921 à Concarneau et décédé le 4 septembre 1989, Yves Meudal né le 26 février 1923 à Pleubian (22) et décédé le 9 septembre 2016, Guy Picou né le 8 décembre 1923 à Concarneau et décédé en juin 1987, Joseph Salaün né le 23 décembre 1920 à Plonevez du Faou (29) et décédé le 8 mai 1989.

Nous avons compté 41 commandos bretons et même si on a oublié quelques Bretons de Paris, cela ne représenterait qu'un quart du total. Le chiffre de 60% annoncé par Maurice Chauvet est exagéré.

Sources : Archives du musée des fusiliers marins compilées par JC Rouxel Voir le site

Liste complétée le 11/06/2019
Modifié le 14 juin 2019 ■


Vos commentaires :