Stal bzh : une application pour l’économie et la langue bretonne !

Communiqué de presse publié le 26/04/19 10:27 dans Entreprise par Kevredigezh Mignoned ar brezhoneg pour Mignoned ar brezhoneg

Un nouveau site internet et appli mobile est en développement pour référencer les professionnels utilisant la langue bretonne. Il s’agit d’un outil pour trouver les commerces et entreprises qui proposent des services en breton. Le projet permettra aussi de mettre en valeur les initiatives des professionnels en faveur de la langue bretonne.


Un pré-site déjà en ligne pour inscrire les entreprises

Le pré-site STAL.BZH est déjà en ligne: Voir le site Les professionnels peuvent ainsi dès maintenant créer un compte et renseigner une fiche sur leur commerce. Une invitation a par ailleurs été adressée à plus de 1 000 entreprises ayant un lien avec la langue bretonne. Une centaine d’entreprise se sont déjà inscrites à ce jour. On y trouve déjà une grande variété de métiers: désigners, agriculteurs, librairies, boulangers, électriciens, artistes…
Lancement d’un financement participatif


Le projet est porté par l’association Mignoned ar Brezhoneg depuis 2017. Elle bénéficie du soutien de l’Union Européenne à travers le FEDER (programme pour le développement du numérique). Cette aide finance 50% du projet. Toutefois elle ne couvre pas l’intégralité des dépenses.

C’est pourquoi une campagne de financement participatif a été lancée sur la plateforme KENGO: Voir le site
Le premier objectif est d’atteindre 5 000 € pour lancer le site le 8 juin, lors de GOUEL BROADEL AR BREZHONEG (le festival de la langue bretonne): Voir le site Si ce premier objectif est atteint, le but sera de récolter 10 000 € afin de lancer également l’application mobile.

Pour soutenir le projet: Voir le site


Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 6 multiplié par 0 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.