Pollution de La Seiche : la justice se fait enfin !!

Communiqué de presse publié le 9/03/19 11:05 dans Politique par Sébastien Girard pour Parti Breton

logo Parti Breton

Suite à la pollution de la Rivière La Seiche en Août 2017 à Retiers, la Justice se penche sur une condamnation probable soit du sous-traitant, soit de la Firme Mayennaise Lactalis, soit les deux.

Cette pollution a impacté et continue à impacter la rivière et son écosystème.

De nombreuses associations de Pêche et d’Environnement se sont porté Parties Civiles.

Aux côtés des pêcheurs amateurs, randonneurs, amoureux de la Nature, nous apportons notre soutien aux associations locales de pêche ayant la Seiche comme affluent, la fédération de la Pêche 35, les associations d’environnement pour que la justice tranche à leur faveur et qu’une jurisprudence soit actée car il faut se rappeler que Lactalis a déjà eu affaire à la Justice pour une autre pollution de rivière à Craon.

Dans cette affaire, le responsable doit payer. On peut s’interroger sur le respect des normes environnementales par l’usine de Retiers. Nous considérons que la responsabilité de l’eau doit revenir à la région.

La DREAL qui dépend de la préfecture ne joue pas son rôle afin de préserver les cours d’eaux, ainsi que la faune et la flore de la Bretagne.

Le Parti Breton veut mettre en œuvre des mesures politiques qui permettent à la Bretagne de retrouver et de conserver son patrimoine naturel, sachant également que la qualité de vie est sans doute le premier atout de la Bretagne pour attirer de nouvelles forces économiques et pour permettre aux bretons eux-mêmes de vivre en harmonie sur leur propre territoire

Pour le Parti Breton

Yann Réminiac
Secrétaire adjoint de la fédération du Pays de Rennes

Contacts presse Parti Breton :
Sébastien Girard
Porte-Parole du Parti Breton
Mail : sebastien.girard [at] partibreton.bzh ■


Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 0 multiplié par 5 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.