Disparition soudaine de Patrick Malrieu

Dépêche publié le 10/01/19 14:12 dans Nécrologie par Philippe Argouarch pour ABP
Patrick Malrieu remet la médaille de l'Institut Culturel de Bretagne à Alex Salmon, ex-Premier ministre de l'Écosse.(07/08/2017 à Lorient au FIL)
Photo Archives ABP

Nous apprenons avec une grande tristesse le décès la nuit dernière à son domicile près de Landévennec d'un grand patriote breton : Patrick Malrieu. Âgé de 73 ans, Patrick Malrieu était le président de Skol Uhel Ar Vro - Institut Culturel de Bretagne.

Breton né à Amboise en 1945, Patrick Malrieu fait des études à Paris. Il a très tôt appris le breton et rejoint cercles celtiques, bagadoù et associations bretonnes de la région parisienne. Très vite il s'est installé en Bretagne travaillant comme cadre dans diverses imprimeries y compris celle du journal Ouest-France.

Patrick Malrieu a fondé, en 1972, Dastum, le plus important centre de collecte et de conservation des œuvres de tradition orale de Bretagne, et l'a présidé pendant 23 ans. De 2003 à 2009, il a été président du Conseil culturel de Bretagne. Ancien chancelier de l'ordre de l'Hermine il venait de céder sa place à Yann Choucq mais jouait toujours un rôle de conseiller au sein de cette confrérie. Pour le combat breton il était sur tous les fronts : la réunification administrative, la sauvegarde de la langue bretonne, la transmission de l'histoire, des savoirs-faire et des traditions. En 1999, il a été décoré de l'ordre de l'Hermine pour son action en faveur de la promotion de la culture bretonne.

Il a écrit "Qui veut faire l’ange fait la bête : De la « gwerz » bretonne de Yann Girin à la légende hagiographique et au mythe, Université de Rennes 2, Centre de recherches bretonnes et celtiques en 2010. La chanson populaire de tradition orale en langue bretonne Université Rennes 2 1998 et Histoire de la chanson populaire bretonne chez Dastum-Skol en 1983. Patrick Malrieu était depuis le début fervent lecteur et un soutien du webmedia Agence Bretagne Presse.

Les obsèques auront lieu samedi 12 à 14 heures à l'église de Landévennec et seront suivies d'une cérémonie d'hommage à la salle Kaer voisine à 16 heures. ■


Vos commentaires :
Francis Lostec
Vendredi 22 mars 2019
Nos hermines pleurent...

Eric Gudenkauf
Vendredi 22 mars 2019
Mae Patrig Malrieu wedi marw.
Derc’hel a rin soñj ag hor c’henlabour diwezhañ war poltredoù Jorj Kadoudal ha Herve ar Beg.
Ma gourc’hemennoù a gengañv d’an holl re o deus anavet anezhañ ha d’ar re a zo kar dezhañ evel e verc’h.
Eric
O Gaerdydd (Cymru/Kembre)

Philippe Jouët
Vendredi 22 mars 2019
Un den feal, hegarat ha gouiziek e oa Patrick, hag ur brezhoneger ivez. Ur pemzektez so e oa c'hoazh o pleustriñ war ur studiadenn dedennus-kenan a-zivout mojennoù e gorn-bro (Landewenneg). E oberiantiz, e spered digor, setu a vanko dimp ha da'n oll Vretoned a gar o bro.

Kinnig a ran ma gourc'hemennoù a gengañv d'e diegezh ha d'e geneiled.

PhJ.


Jeannette PALAMOUR
Vendredi 22 mars 2019
Un chagrin énorme me submerge, Patrick a tant oeuvré pour la Bretagne et de fait pour nous tous ! Il est parti rejoindre tous les copains animés de la même Foi ; dernièrement deux anciens de "Jabadao" : Yvon et Pierre, (pratiquement 60 ans d'amitié). A jamais en mémoire !
Trugare, kenavo.
J. Palamour

Lois Kuter
Vendredi 22 mars 2019
This is extremely sad news. Patrick was a long-term friend and taught me an enormous amount about Brittany and its music when I traveled in Brittany in the late 1970s and 1980s. .. continued in correspondence over many years. His work for Dastum was enormous and I know this organization will continue its work to collect and inspire the continued growth of Brittany's rich and beautiful oral traditions.

Fabien Renaud
Vendredi 22 mars 2019
La Bretagne a besoin de plein de jeunes Patrick Malrieu pour continuer le travail. Bon vent au paradis des Bretons...

Écrire un commentaire :

Combien font 3 multiplié par 9 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.