"Stér an dour", le nouvel album de l'Ensemble Choral du Bout du Monde

Annonce publié le 29/12/18 10:35 dans Musique par Sylvie Pennors pour Ensemble Choral du Bout du Monde

Dans la continuité du CD «Deiz al lid», cet opus de 13 titres invite à un nouveau voyage depuis les brumes des Highlands jusqu'aux terres de Kabylie.
Placé depuis 1989 sous la direction de Christian Desbordes, l'Ensemble Choral du Bout du Monde rassemble aujourd'hui plus de cent choristes et musiciens originaires d'une quarantaine de communes du Finistère. La vocation première du groupe est de promouvoir la langue bretonne à travers un répertoire riche de nombreuses créations. Reconnu comme l’un des meilleurs ensembles vocaux et instrumentaux de Bretagne, l'Ensemble est réputé pour l'enthousiasme et l'émotion qu'il transmet lors de ses prestations et a été primé à plusieurs reprises notamment en 1999 aux Etats -Unis où il a reçu un Award pour son album « Noëls Celtiques ».
Invité d'Alan Stivell sur son album «Emerald», l'Ensemble a également collaboré avec d'autres grands noms de la musique bretonne tels que Youenn Gwernig ou encore Gilles Servat avec lequel il s'est produit à l'Olympia en 2006.
Avec ce tout nouvel album «Stér an dour» qui voit la participation d'Idir, de Gilles Servat, de Véronique Autret mais aussi des musiciens talentueux que sont Kevin Camus, Carlos Soto, Maria Desbordes, Blanca Altable, ... l'Ensemble Choral du Bout du Monde veut montrer une nouvelle fois, s'il en est besoin, que les cultures s'enrichissent dès lors que la musique les invite à se rencontrer.
Pour découvrir ce nouveau CD, pour en écouter des extraits, pour le commander, rendez-vous sur le site internet de l'ECBM : Voir le site
Renseignements au 06 73 61 53 19 ■

PDF Document PDF Bon de commande de l'album "Stér an dour"

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 8 multiplié par 6 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.